Matériel et équipement

La tenue

Le Iaïdo se pratique pieds nus dans une tenue spécifique composée d'une veste, le Keikogi, et d'un pantalon ample appelé Hakama, le plus souvent de couleur noire ou blanche. Pour maintenir la veste fermée, une ceinture large et longue (obi) est nouée autour de la taille. Elle permet également de maintenir en place le sabre.

Les Hakama à rayures et les Montsuki sont essentiellement réservés aux hauts gradés lors des démonstrations (embu).

Les armes

Une grande partie de l'intérêt réside dans l'utilisation du katana ou nihon-tô, le sabre traditionnel japonais. Toutefois, il s'agit d'une arme qui en plus, d'être fort coûteuse et aussi très dangereuse, demande une maîtrise parfaite.

Aussi jusqu'à un stade avancé de leur pratique, les iaïdokas utilisent un sabre d'entraînement non coupant, le iaïto. Pour les débutants, il est recommandé de commencer la pratique du iaïdo avec un bokken ou sabre en bois afin de se familiariser progressivement à la manipulation de l'arme.